Collaborateurs

Tristan Landry

Tristan Landry

Professeur titulaire, Université de Sherbrooke

« Je travaille maintenant depuis cinq ans sur les  « nourritures totalitaires. Dans les années qui suivirent la fin de la Première Guerre mondiale, la nourriture était un enjeu crucial dans l’Allemagne de Hitler, l’Italie de Mussolini et l’URSS de Staline. Les deux premières luttaient avec une inflation élevée, tandis qu’en URSS, la guerre civile s’accompagnait d’une famine. Cette  période a contribué à l’arrivée d’un nouveau type de pouvoir qui visait à résoudre le problème de la faim par des moyens totalitaires. Les trois régimes ont cherché à réaliser l’autarcie alimentaire, avec certains succès, mais aussi avec un coût humain catastrophique : la grande famine de 1933 en URSS a fait six millions de victimes. Dans les trois pays, on a aussi tâché d’inventer une nouvelle cuisine, censée mieux refléter l’idéologie officielle. Ça n’a pas toujours donné des résultats concluants, mais cela montre déjà en soi que la gastronomie peut servir de courroie de transmission idéologique et c’est principalement ce sur quoi focalise ma recherche. » PLUS >

Publications

Identités. Constructions, négociations, négations

244 pages
2014
32.00$CAN

La mémoire du conte folklorique de l’oral à l’écrit. Les frères Grimm et Afanas’ev

152 pages
2005
27.00$CAN

Terrorisme international et marchés de violence

156 pages
2005
20.00$CAN

La valeur de la vie humaine en Russie (1836-1936). Construction d’une esthétique politique de fin du monde

224 pages
2001
23.00$CAN

La Bosnie hier, le Kosovo aujourd’hui... et demain? Les pourquoi de la guerre dans les Balkans

108 pages
2000
12.95$CAN