De soldat à habitant ?

À la suite de la chute de la Nouvelle-France, définitive à partir de 1763, c’est environ 1 000 soldats des troupes de terre françaises qui décideront de rester et s’enraciner en Amérique du Nord. Ce projet veut donc étudier comment ils sont parvenus ou non à s’intégrer dans la colonie, maintenant britannique. Ces mécanismes sont intimement liés à la notion de territoire, ce qui permet d’attacher un cadre d’analyse spatial à ce projet de maîtrise en histoire. À l’aide de bases de données sur ces soldats et des systèmes d’information géographiques, cet outil permettra de mieux étudier ce côté de l’après-guerre (1755-1763), encore très peu abordé par les historiens.

Bientôt disponible

Réalisation

Hubert Cousineau